LATEST BANNER

L'EVASION
SOUS TOUTES SES FORMES
Voyages & Cuisines

DERNIERS ARTICLES DU BLOG

...GUILO GUILO...




Noël dernier a été pour nous une belle occasion de tester une nouvelle adresse de restaurant. Le petit papa Noël en plus des traditionnels cadeaux, nous a permis de découvrir la belle cuisine gastronomique d'un chef japonais.  Pour cela nous avions rendez vous le soir du réveillon dans un restaurant niché en plein cœur de Montmartre, portant l'étrange nom de "Guilo Guilo".

Il y a quelques années de cela, l'ouverture de ce restaurant par le renommé chef japonais Eiichi Edakuni avait déchaîné les foules. Les réservations étaient prises d'assaut. Beaucoup de monde se ruait vers ce petit restaurant. Il fallait attendre des semaines voire des mois pour obtenir une table. Le tout Paris en parlait. Tous les amateurs de bonnes bouffes et critiques gastronomiques étaient impatients de goûter la cuisine si prometteuse de ce chef nippon. 
Mais une fois l'effet de mode passé, qu'en est-il? Est-ce que la qualité et la prestation de ce restaurant sont retombées comme un soufflé mal fait?
Il faut dire que sur la toile les avis sont plutôt mitigés. De ce que nous avons pu en lire, les gens avaient beaucoup d’attente  envers cet établissement. Mais parfois trop d'expectatives, à la limite du fantasme,  peuvent générer beaucoup de déception et de frustration.

Mais arrêtons là notre psychologie de comptoir. De notre côté, nous n’avions pas tant d’exigences ou d’espérances vis-à-vis de ce restaurant. Nous avions envie de nous faire notre propre opinion mais surtout  de passer un bon moment autour d’un bon repas. Nous pouvons le dire d’emblée ce fut réussi. 


Le Chameau Bleu - Devanture de Guilo Guilo

Nous nous sommes donc rendu dans ce petit restaurant  pour le service de 19h30.  Nous pénétrons dans un décor tout en noir. Les murs en bois sont peints en noir, le comptoir où se déroulera est également couleur de jais. 

On aime ou on n'aime pas ce décor minimaliste et épuré à la limite de l'austère. Pour nous cela ne faisait qu'accentuer le côté intimiste.

Le repas se fait sur des chaises hautes autour d'un comptoir, face au chef et sa brigade. Pendant tout le repas, nous assistons alors à un ballet parfaitement maîtrisé, à des gestes précis et une exécution presque parfaite, presque militaire. Chaque personne de la brigade a son propre tempo, chacun sait ce qu’il a à faire. La brigade n'a presque pas besoin de se parler pour dresser les plats. Pendant toute la soirée, Monsieur Lui a essayé de chiper quelques techniques des cuisiniers :-)


Le Chameau Bleu -  En attendant le premier plat

Le service est plutôt agréable et l’équipe est attentionnée. Nous sommes servis principalement par les cuisiniers eux-mêmes. Quelques commis sont également présents pour débarrasser nos plats. Cependant les cuisiniers ont un tel accent japonais à couper au couteau qu’il nous était extrêmement compliqué de saisir parfaitement l’énoncé des plats servis.  A plusieurs reprises nous avons demandé aux chefs de nous répéter leur nom. Très gentiment, les cuistots réitéraient la description des plats. Nous ne vous cachons pas que nous avions encore parfois du mal à tout saisir Cela rajoutait un peu de charme à la soirée à essayer de deviner ce que nous mangions et  à rassembler les indices. 

Chez Guilo Guilo, c'est un menu gastronomique imposé autour de 8 plats. Le menu change tous les mois. 

L’amuse-bouche nous a littéralement scotché sur notre siège et a clairement donné le ton au reste du repas. Nous en salivons encore! Nous avons eu droit à de petits éperlans frits au Chrysanthème et melon salé. La friture de poisson était croustillante avec des saveurs sucrées-salées. Absolument divin.


Le Chameau Bleu - petits éperlans frits Chrysanthème et melon salé

Nous avons enchaîné ensuite avec 4 petites bouchées avec de gauche à droite :

- Pancake crevette calamar
- Salsifis à la pâte de sésame
- Pané huître sauce poireau saké
- Chou de Bruxelles maquereau
- Bouillon de boeuf en gelée

Le Chameau Bleu - Petites bouchées Guilo Guilo


L'énoncé de ces bouchées peut probablement en rebuter plus d'un, avec le chou de Bruxelles, le salsifis ou encore l'huître chaude. Ce sont des ingrédients et des associations surprenantes mais clairement c'était vraiment délicieux. Nous avons particulièrement aimé les salsifis avec cette délicieux pâte de sésame. Idem pour le bouillon de boeuf en gelée, terriblement bon avec une texture à tomber. Pour nous c'est aussi une preuve d'un vrai savoir-faire du chef qui est capable de transcender un peu des aliments boudés par beaucoup.

Puis nous avons eu droit à une belle soupe superbement parfumée. 
Soupe de lotte - Flan de foie de lotte - Shitaké - Mange tout et Yuzu râpé


Le Chameau Bleu - Soupe de lotte de Guilo Guilo



Les plats se sont enchaînés durant ce repas en bousculant au passage nos palais, émoustillant nos papilles. 

Que dire d'ailleurs du sushi au maquereau grillé, si ce n'est qu'il fut excellent. Cela faisait longtemps que nous avions pas goûté à des sushis de cette qualité. La dernière fois que nous en avons mangé de si bon cela date de notre périple l'an dernier au Japon. Belle texture du riz, fondant et ferme à la fois et subtilement vinaigré à souhait.


Le Chameau Bleu - sushi au macro grillé


Comme nous étions en période de fêtes de fin d'année, le foie gras était également présent  pendant ce repas avec le plat suivant : 
Tempura de navet mijoté garni au foie gras  accompagné de tempura racine de lotus sauce soja caramélisée et huile de foie gras.

Le Chameau Bleu - Tempura de navet mijoté et foie gras

Mention spéciale pour le plat suivant. L'espace d'un instant, le chef a réussi à nous replonger dans l'ambiance de notre dernier voyage au Japon, plus particulièrement dans la petite ville Takayama dans les Alpes japonaise. En effet, c'est dans cette petite bourgade que nous avons fait la découverte de  plats cuits sur un petit barbecue de table portant le nom de Shichirin. Des aliments sont cuits sur une feuille de Magnolia et mélangés avec de la pâte miso.



Chez Guilo Guilo, ce soir là c'était de la Rascasse mariné au miso - purée de patate douce et champignons Shimeji.


Le Chameau Bleu - Shichirin de racasse


Riz avec son bouillon épais à la chair de daurade aubergine et tofu. 




Avant de conclure le repas avec le dessert, le chef a proposé de nous laisser tenter par un dernier plat. Gourmandise quand tu nous tiens... Nous avons eu le droit à des sushis de foie gras poêlé. Heureusement que nous l'avions partagé à deux car cela aurait pu être le plat de trop... 


Le Chameau Bleu - sushis de foie gras poêlé


Nous avons conclu le diner avec un trio de desserts.
 - Roulé à la crème de matcha et banane  
 - Tartelette pomme et poudre de miso
 - Tempura de Khaki au miel

Petite déception sur cette note sucrée. Dommage que la conclusion de ce repas ne soit pas tout à fait à la hauteur des autres plats. Le dessert était relativement bon mais rien de transcendantal. 


Le Chameau Bleu - trio de desserts


========
SYNTHÈSE
========

En conclusion, ce fut une belle prestation du chef Eiichi Edakuni. Nous avons passé une très agréable soirée à un prix relativement doux pour un restaurant gastronomique. Nous en avons eu pour 150€ car nous nous sommes faits plaisir avec quelques verres de saké. Ce n'est pas tous les jours Noël😊.

Si nous avions à mettre un petit bémol, ca serait au niveau olfactif. Nous sommes ressortis de ce restaurant en sentant à plein nez le graillon...:-(. Pas très glamour. En effet, nous étions assis face au poste de cuisson. Donc un conseil, lors de la réservation si vous pouvez demander une place en préférence, demandez celle située dos à la vitrine. vous aurez ainsi la vue complète sur l'ensemble de la brigade et vous réduirez quelques peu l'odeur de gras qui vous collera à la peau. 

Il est nécessaire de réserver pour venir manger ici. Il vous faudra également confirmer votre réservation la veille.

Points Positifs : A 49€ le menu gastronomique, nous avons chez Guilo Guilo un super rapport qualité prix. Belle cuisine savoureuse. 

Points Négatifs : L'odeur de graillon qui vous colle à la peau en sortant de ce restaurant.


========
BONUS

========

Pour rester dans une ambiance nippone, nous vous proposons de découvrir notre voyage au japon avec notre post sur Osaka


mappemonde
Informations Pratiques

Guilo Guilo
8 Rue Garreau, 
75018 Paris
09 51 47 11 66
Metro : Abbesses 

2 services par soir. 
Premier Service  à 19h30
Second Service à 21h30

Réservation nécessaire. 




Vous avez aimé? Alors n'hésitez pas à nous laisser un commentaire et à partager :

Facebook    Twitter    Google Plus






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

MARBLE © 2016 | Template by Blogs & Lattes