LATEST BANNER

L'EVASION
Icone Chameau GaucheSOUS TOUTES SES FORMESIcone Chameau Droit
Voyages & Cuisines

DERNIERS ARTICLES DU BLOG

...Flaneries à Venise...


Le Chameau Bleu - ...Flaneries à Venise...





Quand Mademoiselle ELLE  proposa il y a quelques mois un petit week-end à Venise, on ne peut pas dire que Monsieur LUI se soit montré d'un enthousiasme débordant.
Monsieur Lui avait un vague souvenir pourri d'un voyage avec ses parents à l'âge bête de 10-11 ans,  portant un short  ras les bijoux de famille  et des méduses aux pieds pendant tout le séjour vénitien. Et de l'eau partout! Des embarcations tanguant dangereusement au passage de bateaux  plus gros. Compliqué à l'époque pour un enfant  qui ne savait pas bien nager. Tout cela  n'a guère favorisé l'envie de retourner dans la cité vénitienne.
Mademoiselle  ELLE s'est alors mis martel en tête pour faire redécouvrir  et aimer cette ville italienne. En fait surtout le réconcilier avec l'Italie!!!
Et nous pouvons d'ores et déjà vous le dire, mademoiselle ELLE a réussi son challenge. Le charme vénitien a opéré.
Comment ne pas aimer une ville telle que Venise... Retour sur  un beau week-end italien.

Le Chameau Bleu - Pont Accademia Venise

Bien installés dans notre vaporetto collectif, nous avons été bercés par le remous de la lagune pendant une heure  depuis l'aéroport.  Nous avons profité du spectacle  que nous offrait une Venise by night. Les bâtisses éclairées par de petites loupiottes, le beau reflet de ces lumières chaudes dans les canaux de la cité vénitienne. 


Le Chameau Bleu - Les canaux de Venise by Night

Cette ambiance tamisée si particulière de Venise ne pouvait que nous mettre dans de bonnes dispositions pour adorer cette ville.  Nous nous  rappelons encore de ce moment magique  où nous sommes descendus du vaporetto à San Stae en plein centre de Venise    Nous sommes tombés nez à nez avec la belle église du nom éponyme. Nous avons adoré  ces premiers instants  vénitiens à déambuler dans les petites ruelles faiblement éclairées à la recherche de notre refuge pour le week-end. Telles de petites souris perdues dans un labyrinthe, nous avons pris notre temps pour chercher notre chemin profitant de cette quiétude si particulière à Venise.
Durant tout ce week-end nous aurions pu visiter la Venise de tous les touristes, suivre le parcours  préétabli de tous les tours opérator. Mais grâce à notre hôte, qui se reconnaîtra nous avons pu  découvrir une autre Venise. Une cité un peu plus authentique, sans les hordes de touristes hébétés visitant au pas de course les sites en suivant machinalement un petit drapeau d'un guide...


Le Chameau Bleu - un des nombreux canaux de Venise
Bien sûr, cela serait dommage de  venir à Venise sans passer par la place et la basilique Saint Marc ou  bien par  le Palais des Doges.  Mais il y a tellement d'autres choses à voir. D'ailleurs petit  conseil,  rendez vous sur ces sites  touristiques  tard le soir.  Nettement moins bondés, les autres touristes ayant déjà quitté les lieux, vous pourrez mieux profiter de ces sites. Admirer ces édifices de nuit révèle  d'ailleurs une certaine beauté.  


Donc  essayez de passer le moins de temps possible  sur les incontournables de Venise.   Et profitez des  autres quartiers de Venise, parfois même dans les quartiers touristiques, il vous suffira  de prendre des ruelles parallèles aux itinéraires balisés pour  tomber dans  une Venise plus sympathique. Nous  avons adoré les petites ruelles de Venise. On est constamment  en éveil, dans l'attente de la prochaine surprise.  Au détour d'une ruelle, d'un  virage à 90°, on n'est jamais  à l'abri que  la ruelle empruntée nous emmène sur des petites placettes super mignonnes ou sur une église ou autre curiosité architecturale. Ou à l'eau :-).

 
Il y a pas mal de bâtiments  vétustes à Venise, des façades décrépies,  des murs aux peintures craquelées, des boiseries ou de la maçonnerie en mauvais état.  Lisbonne  est également  dans ce cas-là mais étrangement  la patine du temps  n'agit pas de la même façon  entre ces deux villes.  Autant à Lisbonne, des quartiers  donnaient   l'impression d'un total délabrement, autant à Venise, ces usures  donnent un certain cachet aux lieux.
Le Chameau Bleu - ...Flaneries à Venise... OrnementNous  vous avons parlé  plus haut de la quiétude si particulière à Venise. Nous avons trouvé  cette ville reposante. L'absence de voiture y est sans doute pour quelque chose. On ne retrouve pas le brouhaha  de fond des autres villes.  Est-ce aussi parce que l'eau des canaux absorbe les bruits environnants?  Est-ce le clapotis des eaux qui  nous berce et nous détend?  N'est-ce pas finalement l'ambiance de la Dolce Vita?  En tout cas, cela nous a interpellé, comme  une belle invitation à prendre son temps,  le temps de vivre, de changer de rythme.  C'est ce que nous avons fait. Nous avons flâné, nous nous sommes baladés dans les ruelles de Venise. Le quartier  de Cannaregio, ancien Ghetto juifs de Venise est propice à cela. 

Le Chameau Bleu - Un des nombreux canaux de Venise

Promenez-vous également vers l'est en direction de l'Arsenal. L'endroit est également très chouette. Si vous êtes fans comme nous d'art contemporain, profitez en pour  vous faire la Biennale qui lui est consacré  à l'arsenal. L'exposition dure jusqu'à fin novembre.  Par-contre, prévoyez au bas mot 3 heures voire 3h30 pour cette exposition. Malgré un tarif un peu prohibitif (25€ par personne), cela vaut quand même le coup.


¤¤¤¤

==== L'AFFAIRE DES GONDOLES ====



Le Chameau Bleu - ...Flaneries à Venise - Polaroid

Comme le disait la chanson  "Viens voir les gondoles à Venise". Et bien pour les voir, nous les avons vues et nous n'avons pas été déçus...... de l'arnaque.  En effet, aussi romantique que soit Venise, il ne faut pas exagérer. Nous ne voulons pas jouer les pingres mais les gondoliers ont bien senti le filon.
En journée, 80€ les 30 minutes de gondole pour un maximum de 6 personnes. Cela monte à 100€ la nuit.   Bien sûr,  les gondoliers trouveront toujours des gogos pour  payer ce prix prohibitif. Mais au-delà de l'aspect budgétaire, ce qui est embêtant c'est  le coté animal en cage.  La  foule  de badauds  sur les berges observe  les gens en gondoles comme des animaux de foire. Sachez qu'en gondole vous serez d'autant plus l'attraction des autres touristes. Donc autant le savoir avent de mettre le pied sur une de ces embarcations.
Si vraiment l'envie de gondole est irrépressible, vous pouvez aussi prendre un traghetto pour passer d'une rive à l'autre...

Le Chameau Bleu - ...Flaneries à Venise - Verrerie

¤¤¤¤
===============
BONUS
===============
Le Chameau Bleu - Venise  et les cordes à linges

Découvrez un peu plus les moeurs des vénitiens au sujet 
des cordes à linge 😋




mappemondeInformations Pratiques
1. Il faut aussi se le dire,
la vie  à Venise est plutôt chère.
Bien manger  nécessite de sortir 
un peu plus qu'ailleurs
son porte-monnaie. 
Il faut compter en moyenne
une vingtaine d'euro
par personne pour chaque repas.

2.Vaporetto  reliant l'aéroport Marco Polo  
Société Alilaguna. 
Comptez 27 euros l'aller retour. 
Ticket valable pendant un mois.

3. Pour vous déplacer dans Venise, 
il vous suffit d'avoir de bonnes baskets.
Tout se fait facilement à pied.
Vous pouvez également prendre 
le "Traghetto" à certains endroits,
gondole vous faisant traverser 
d'une rive à l'autre d'un canal. 
Cela vous évitera parfois de rallonger 
votre promenade pour trouver un pont.
La traversée  vous en coûtera
2€ par personne.

4. La Biennale d'art contemporain 
de Venise à l'Arsenal
25€ par personne



Le Chameau Bleu - Flaneries à Venise - Pont


Le Chameau Bleu - Flaneries à Venise



Vous avez aimé? Alors n'hésitez pas à nous laisser un commentaire et à partager :

Facebook Twitter Google Plus

2 commentaires:

  1. Je prends (enfin) le temps de lire et de laisser un commentaire sur le blog! En préparation de mon week-end à Venise (où je suis déjà allée), je profite de cet avant goût avec délectation! Dès que l'on quitte l'axe Rialto/Saint-Marc, il n'y a effectivement plus personne. Je souris sur la comparaison entre Lisbonne et Venise car les 2 villes n'ont effectivement pas la même patine, que contrairement à vous j'ai trouvé moins triste à Lisbonne. A suivre... peut-être que visiter les 2 villes cette année me donnera un regard différent? J'espère en tous cas ne surtout pas croiser de gros paquebots! OphelieBHappy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhh la chance :) On devrait peut-être en faire de même cette année...Venise/Lisbonne dans la foulée histoire. Quelle bonne idée! Et en effet ne serait-ce que pour changer d'avis sur Lisbonne...
      On attends ton retour sur les paquebots ;) en photo évidemment, tu auras comme d'habitude l'oeil pour en tirer une photo cocasse ;) Bon voyage!

      Supprimer

MARBLE © 2016 | Template by Blogs & Lattes