LATEST BANNER

L'EVASION
SOUS TOUTES SES FORMES
Voyages & Cuisines

DERNIERS ARTICLES DU BLOG

Ouzbékistan:10 choses a savoir



Le Chameau Bleu - Complexe de Poy Kalon - Boukhara


Avant de revenir  plus en détail sur notre périple de 2 semaines au pays de Tamerlan, il nous semblait utile de vous faire la liste des choses essentielles  à savoir  avant de se rendre dans ce pays d'Asie centrale. La liste n'étant pas exhaustive, n'hésitez pas à nous laisser un petit message pour avoir des informations complémentaires. Voici donc en vrac les  infos qui nous semblent utiles.

1/La Monnaie Nationale est le Sum (se prononçant"Soum"). Voyager en Ouzbékistan nécessite également d'avoir sur soi des devises étrangères telles que l'Euro mais surtout le dollar américain. Les hôtels petits et moyen budgets, certains transports longue distance, d'une grande ville à l'autre vous réclameront souvent la monnaie de l'oncle Sam. Essayez au maximum de payer en Sum, cela sera plus avantageux au niveau de votre budget. 
Vous ne pourrez vous procurer de la monnaie locale qu'en Ouzbékistan. Nous sommes partis avec des dollars US que nous avons changé sur place. Le taux de change  officiel est de 2500 à 3000 sums pour 1 dollar US.  Mais il existe ce que les ouzbeks appellent le black market. Un peu partout dans le pays, des personnes se baladent dans la rue avec des sacs plastiques remplis de liasses de Sum et vous proposent de faire du change. Au black market, le taux de change est nettement plus intéressant. 1 dollar s'échange entre 4200 et 4500 sums (Août 2015). Rassurez vous! Cela ne craint pas grand chose! C'est une pratique très courante. Nous ne sommes passés que par cette voie. Souvent les propriétaires des B&B vous proposent même de faire du change discrètement. Le principe est de voir si la tête de la personne  qui propose cela vous inspire confiance et faites votre transaction dans un endroit relativement discret hors de la vue des policiers. Ne pensez pas que nous avons eu de la chance. Parmi notre entourage d'autres personnes qui sont partis en Ouzbékistan ont fait la même chose avant nous. A vous de jouer. 
Il n'existe pas de pièces ouzbeks mais simplement des billets. L'unité de base est mille sums. Tous les prix s'expriment en milliers de sums.

Informations pratiques : Lors de votre séjour en Ouzbékistan, baladez vous avec de grandes poches de pantalon ou un sac à dos car vous allez  vous trimballer avec de grosses liasses de billets.

Le chameau bleu - Liasse de sum représentant 100 dollars US 


Par exemple, voici ce que représente 100 dollars en sums. 100 dollars en Août 2015 représentent donc environ 420000 sums. Il vous faudra donc de quoi les transporter :-)





D'ailleurs, les billets les plus courants sont les billets de 1000 sums (cf photo précédente) mais il existe aussi d'autres billets de : 

le chameau bleu -  billet ouzbek de 5000 sums


5000 sums


le chameau bleu -  billet ouzbek de 500 sums


500 sums



le chameau bleu -  billet ouzbek de 200 sums


200 sums. 




Parfois, certains commerçants oublieront tranquillement de vous rendre la monnaie sur le billet de 1000. N'hésitez pas à réclamer votre due tranquillement, ils ne feront guère d'histoire et s'exécuteront. Et puis s'ils ne vous les rendent pas n'en faites pas un foin. Rappelez vous que 1000 sums représentent entre 25 à 35 centimes de dollars!

2/Carte de crédit. 
En Ouzbékistan, vos cartes de crédit vous seront pratiquement inutiles sauf si vous fréquentez des endroits très haut de gamme. Très peu de commerces acceptent les cartes étrangères! Donc pensez à entrer dans le pays avec pas mal d'argent liquide car retirer de l'argent avec votre carte va se révéler très ardu. Des distributeurs se trouvent essentiellement dans les "National Bank of Uzbekistan" ou d'autres grosses banques. D'ailleurs les distributeurs acceptent des cartes Visa et peu les Mastercard.

Petite Astuce
Mais si comme nous, vous n'avez pas de chance et vous manquez d'argent en pleine fermeture des banques style le week-end. L'astuce est de se rendre dans le hall des grands palaces des villes où il y a souvent un distributeur.
Allez-y tôt car les distributeurs sont souvent vides à partir de la fin d'après midi. Vous pouvez y retirer des dollars ou des sums. A Samarcande, nous en avons trouvé deux :

Afrosiyob Palace
2 Registanskaya Str., Samarcande.
L’hôtel n'est pas trop loin de la place du Registan. Le distributeur est à droite en rentrant dans le hall.

Hôtel Registon Plaza 
53 rue de Chokhroukh, Samarcande.
Juste à côté de la statue de Tamerlan.
Le distributeur est au milieu du hall d'accueil.


3/Prix des choses courantes
Voici quelques exemples de prix des différentes choses que vous serez amené à acheter.

Le Chameau Bleu - Biere Ouzbek
Bière ouzbek
- une bouteille d'eau d'1,5L : 1500 à 3000 sums, soit  0,35$ à 0,70$.

- une bière de 500ml (format minimal): 5000 à 8000 sums, soit environ 1,25$ à 2$.

- un plat principal dans un restaurant : 12000 à 20000 sums, soit 3$ à 5$.

- un pain : 1000 et 2000 sums soit environ 0,20$ à 0,40$.  

- des chouchous au bazar :) environ 5000 sums les 500g, soit un peu plus d'1$. 

4/Shopping et Marchandage
 
Dans une bonne majorité de commerces, il vous sera possible de marchander. Comme dans beaucoup de pays, il faudra que cela reste une jeu, c'est à dire qu'il vous faut garder le sourire et n'y mettre aucune agressivité. Si la négo ne vous convient pas,  dites simplement au revoir et partez. Pour le marchandage, il va falloir apprendre quelques rudiments de la langue ouzbek. Oubliez vos langues étrangères! Peu de gens ici connaissent l'anglais ou l'espagnol. Sinon vous pouvez de votre côté vous mettre au russe. La majorité des ouzbeks parle cette langue. Voici donc quelques prononciations des nombres ouzbeks :

1 se dit  "bir"
2 se dit  "ikki" ou "ékkè"
3 se dit  "outch"
4 se dit  "tor-teu"
5 se dit  "biche"
6 se dit  "olti"
7 se dit  "yelti"
8 se dit  "sakiz"
9 se dit  "tokiz"
10 se dit "oneu"
11 se dit "dix un" soit "oneu bir"
12 se dit "dix deux" soit "Oneu ikki"
20 se dit "yigilmat"
30 se dit "ottiz"
1000 se dit "ming" 
"C'est trop cher" se dit "KreumMat"

Exemple : 25000 sums se dit "Yilgimat(20) biche(5) ming (1000) sums.
A vous de jouer :-)

5/Transport 
Ne pensez pas que l'Ouzbékistan n'est pas développé. Vous pourrez voyager très aisément en avion, en train, en bus et en taxi partagé ou non.

Les taxis officiels sont  jaunes dans les grandes villes.
Mais sachez qu'en Ouzbékistan, le principe de Uber Pop fonctionne à plein tube. De simples particuliers s'improvisent chauffeurs de taxi. C'est sans risque. Négociez le prix avant d'entrer dans le taxi. Si vous tombez d'accord sur un prix, il ne vous reste plus qu'à monter en voiture. 
Il y a également les taxis collectifs. Dans chaque ville, il y a des zones pour cela. Le principe de ces taxis collectifs est de payer moins cher une course en partageant la voiture avec d'autres personnes. Mais il vous faudra parfois attendre un peu que le chauffeur remplisse la voiture avec d'autres passagers. Même principe que précédemment, négociez les prix avant de monter.  

Le chameau bleu - Bus ouzbeksDans les grandes villes, vous pouvez vous déplacer assez facilement dans le bus. Nous n'avons pas réussi a récupérer un plan ou un document avec les trajets des différents bus.
Néanmoins il est assez facile de demander au chauffeur votre destination. Il vous fera un signe positif s'il va vers le lieu que vous souhaitez. Dans les bus, pas de ticket. Vous payez le chauffeur directement avec vos billets en montant dans le bus ou bien avant de descendre du bus. Il n'est pas rare que le chauffeur soit assisté d'un enfant qui se chargera de  récupérer les sous. Il faut savoir qu'en fonction des villes, le trajet coûte entre 500 et 1000 sums quelques soit le nombre d’arrêt que vous faites.





Concernant le train, là aussi nous avons eu de belles surprises. Nous avons voyagé en train de nuit dans des compartiments de 4 couchettes, et en "train de jour" également. Le système ferroviaire en Ouzbékistan est plutôt pas mauvais. Les voyages ne sont pas trop chaotiques et les trains sont plutôt ponctuels. Les voyageurs ne sont pas trop mal installés et on a de la place pour les jambes, un peu plus que dans nos TGV. Nous n'avons pas eu de sentiment d'insécurité. 

Le Chameau Bleu - trains ouzbeks Vous pouvez même regarder la télé ouzbek le temps de votre voyage. Dans chaque train, il y a également  un wagon restaurant pour vous sustenter. Ce sont des lieux propices à des discussions avec les locaux :-)
Il faudra compter entre 35000 à 550000 sums pour un voyage en seconde classe. Les billets peuvent être achetés directement à la gare. Sinon, comme ces dernières sont toujours à quelques kilomètres à l'extérieur du centre ville, il existe également des guichets dans ce dernier. Renseignez vous.
IMPORTANT : Pour acheter vos billets et voyager en train, vous devez absolument vous munir de votre passeport. Sans quoi, vous ne pourrez pas acheter de billet ni entrer dans l'enceinte de la gare. Nous en avons fait les frais :-). Toute entrée dans la gare fera l'objet d'un contrôle d'identité et une vérification de vos sacs. Un second contrôle se fera également à la montée dans le train.

Concernant l'avion, il existe des vols intérieurs pour pas mal de villes comme Ourgentch, Samarcande, Boukhara, Ferghana. Nous avons peu utilisé ce moyen de transport. Mais sachez qu'à Tashkent, l'aérogare pour les vols intérieurs est l’aérogare 3 et celui pour les vols internationaux sont les terminaux 1 et 2. Ces derniers sont distants de 5 à 6km. 2 possibilités s'offrent à vous. Prendre un bus qui coûte 700 sums par personne. Soit prendre un taxi qui vous coûtera entre 2 à 3 dollars par personne.



6/Douane/Papiers/Sécurité
Douane
A votre arrivée, veillez à bien remplir le document de déclaration aux douanes qui se trouve sur des lutrins à côté des bagages. Normalement vous devez le remplir en double exemplaire et bien le faire tamponner par un officier à la sortie qui en gardera un. A votre départ, il vous sera demandé....Dans notre cas n'en étant pas informés, un officier nous a demandé de remplir à nouveau les documents en enlevant les sommes déclarées. Le document sera disponible juste avant de passer la douane...Apparemment de nombreux voyageurs se retrouvent à re-remplir ce formulaire juste avant le départ.

Enregistrement 
Vous êtes censés obtenir de chaque lieu où vous dormez un document confirmant que vous avez bien dormi dans ces lieux. Cela n’a jamais été vérifié lors de notre départ du pays. Dans certaines villes comme Samarcande ou Tashkent, les villes les plus sensibles, les propriétaires de guesthouse vous le rappelleront plusieurs fois quand vous leur expliquerez que vous partez à la campagne et que vous dormirez sans doute chez l’habitant. Finalement cela n’a pas été notre cas. Ils sont assez inquiets sur ce point, peut-être à juste titre mais nous n’avons pas eu à justifier cela lors de notre sortie du territoire. Pourtant en bons élèves nous avions tout notre parcours retracé sur des bons de couleurs. Veillez à bien les garder néanmoins en cas de contrôle.

papiers d'enregistrement Le Chameau Bleu
Coupons d'enregistrement

Passeport & Visa
Le visa s’obtient assez rapidement auprès de l’ambassade de l’Ouzbékistan (compter environ 2 semaines) à laquelle il faut remettre son passeport, le formulaire électronique pré rempli en ligne et signé, une photo d’identité et le règlement. Le prix varie selon le nombre de jours, de 60 à 80 euros,  1 à 30 jours et 10 euros par entrée supplémentaire. 
Sur le formulaire de demande de visa il n'est plus obligatoire de mettre le nom d'un invitant. Il suffit de mettre le nom du premier hôtel où vous allez loger. Nous avions également rajouter la mention "En Itinérance".

A Tashkent, il faut toujours avoir son passeport sur soi, malheureusement! Dans un pays en balade dans la journée je me trimballe rarement avec mon passeport sur moi si ce n’est parfois une photocopie et encore! Des contrôles impromptus peuvent avoir lieu dans la rue mais cela ne nous est pas arrivé.
Dans les autres villes, on ne nous a jamais demandé  nos passeports.
Toujours à Tashkent, dans le métro le contrôle du passeport et des sacs est systématique.


Par ailleurs les photos sont interdites dans le métro, ce qui est très frustrant car leur décoration et l'architecture sont dignes de Metropolis.
Interdiction également dans les trains et en gare, bref dans les lieux de communication, pour des raisons de sécurité. Il y aura soit des agents de sécurité soit des femmes en uniforme pour vous rappeler à l’ordre. 


Sécurité
Le discours global que l’on nous a servi est que le pays est très sûr… Nous n’avons en effet eu aucun problème et même le soir dans les rues tout est calme… Trop peut être. La politique n’y est sans doute pas étrangère mais l’avantage c’est que dans les parcs le soir les enfants courent partout sans surveillance particulière.
Il ne faut pas oublier que l'on se trouve dans un pays où le président vient d'être réélu pour la 4ème fois et nous n'avons pas entendu parler des partis de l'opposition...


En termes d’empapaoutage, quelques mésaventures mais il faut juste négocier et rester ferme. Pas de vols ou d’arnaques. Il y aura toujours quelqu’un pour vous donner un coup de main, vous indiquer le chemin voire même vous ramener en ville et vous offrir une bière au son endiablé de musique ouzbek! C’est un pays très accueillant !

7/Parlez-vous Ouzbek?

Le Chameau Bleu - Vieux Ouzbek - Gijduvan
Vieux Ouzbek à Gijduvan

Nous souhaitions nous mettre à l’ouzbek avant de partir… Ce n’est pas chose aisée, vous trouverez à  Paris à la librairie l’Harmattan des méthodes et sur le net une méthode sur Youtube ou un site pour quelques phrases clefs…
Pour les chiffres voir plus haut. Sinon le russe vous sauvera souvent! La majorité de la population le comprend, ancien pays de l’URSS oblige. Nous nous sommes débrouillés avec un petit guide de conversation russe pour les moments plus délicats mais sinon vous trouverez toujours une personne de bonne composition qui cherchera à communiquer.
Peu de personnes  parlent anglais mais cela vous sera utile. Curieusement il y aura aussi sur votre chemin des personnes parlant français, souvent des commerçants bien sûr…
Enfin le langage de signes sera aussi d’une grande aide :)
Nous n’oublierons sans doute pas de si tôt le mime d'un ouzbek dans le wagon restaurant de la poule pondant un œuf pour nous expliquer qu’il y avait des œufs au menu:)

Mots utiles aléatoires, glanés au gré de nos aventures représentant un peu le voyage :
Assalamaleikum: bonjour
sorbeiling    : au revoir
Larmat        : merci
Kreum-mat     : trop cher
Yarche       : nous l’avons utilisé à toutes les sauces. C’est bien, c’est bon, chouette, etc. :)
Choi          : thé
Piva          : bière
Nonne         : pain
Piola         : petit bol
Kassa         : caisse/guichet
Vilka         : fourchette

8/Guides Touristiques
S'il y avait bien un coup de gueule à faire, c'est peut-être au sujet des guides touristiques que sont "Petit Futé" ou "Lonely Planet"! Nous avions les deux. Il est clair qu'il y a très peu de guide sur ce pays et les deux précédemment cités sont peut être les seuls en Français. Ils sont certes indispensables pour avoir un minimum d'information pour s'orienter. Mais pendant tout le séjour, nous avons pesté contre eux. Des informations lacunaires ou erronées, des cartes de métro où il manque des stations. Très peu de photos si bien qu'on a du mal à se projeter dans les informations ou avoir des repères visuels. Des cartes de villes avec le centre ville au milieu de la rainure du guide si bien que la carte est inexploitable. Des suggestions de balade inintéressante, (une ballade comportant plus de 1,5 km de rue sans rien à voir par exemple) des indications très très vagues,  si bien que nous avons tourné en rond des heures durant sans trouver le lieu que nous souhaitions.
Entre la peste et le choléra, nous ne savons lequel vous conseiller. Le Lonely Planet regroupe dans un seul et même bouquin tous les pays de l'Asie Centrale. On ne pouvait pas s'attendre à des miracles et  à avoir des informations détaillées. Mais quand même! 
Le Chameau Bleau - Carnet de route d'Hérvé BeaumontSi vous faites uniquement l'Ouzbékistan sachez qu'il vous est possible d'acheter en ligne uniquement la partie concernant le pays de Tamerlan. Il vous en coûtera 5 euros environ au lieu des 33€ du bouquin.  
Le petit futé sur l'Ouzbékistan a sorti une mise à jour en 2014 (mais ce n'est pas encore ça). Il vous en coutera 15€. 
Par contre rien à redire sur le livre d'Hervé Beaumont dans la collection Carnets de route Marcus. C'est un guide uniquement culturel qui vous donnera des informations sur l'histoire, la culture et les principales villes Ouzbek.

9/Conditions sanitaires


Nous allons ôter toutes les inquiétudes des personnes qui souhaiteraient voyager dans ce beau pays. Au niveau sanitaire, il n'y a rien à redire.  Pas de préconisation de vaccins par les médecins.  Le pays est propre. Les conditions sanitaires sont bonnes quasiment partout. On pourrait même dire que certaines villes, comme Samarcande, sont plus propres que des villes françaises. Pas d'insectes bizarres qui grouillent partout.  Très peu de piqures de moustique. C'est assez drôle d'ailleurs le décalage. En France, nous faisons bien la distinction entre l'eau potable du robinet et celle utilisée dans les lieux publics non appropriée  à la consommation. Et bien en Ouzbékistan, il n'est pas rare de voir les badauds récupérer un tuyau d'arrosage des plantes et se désaltérer avec.  Bien évidemment nous vous déconseillons fortement de faire la même chose :-)
Acheter des bouteilles d'eau  est très facile en Ouzbékistan. Il y a des vendeurs à quasiment tous les coins de rue. Les bouteilles ne coûtent pas grand chose ( 1000 à 3000 sums soit 0.25$ à 70$) Au niveau des restaurants, manger des crudités ne pose pas de problème majeur.


10/Vie locale

 
Les guides rappelaient qu'une tenue vestimentaire appropriée et assez couverte était de rigueur...Mlle Elle aurait pu se délester d'avantage si elle ne les avait pas écoutés...Leur principe de "précaution" est quelque peu exagéré. Il faut certes une tenue correcte et ne pas se balader en maillot de bain, mais le short est tout à fait accepté tant que ce n'est pas celui de Rihanna ou de Beyonce (que Mlle Elle adore en passant).
Même la population locale s'habille de façon assez décontractée, les jeunes filles sont assez apprêtées, même les bras dénudés.

En tant que femme, vous pourrez être vexées si vous êtes accompagnées d'un homme car les hommes parfois ne s'adresseront qu'à votre compagnon le cas échéant. En dehors de cette distinction, il n'y a eu à aucun moment de réflexions ou de regards désobligeants.
Nous donnons un peu l'impression de tenir le discours officiel sur la sécurité du pays, mais nous sommes obligés de constater que même voyager seul est très sûr en Ouzbékistan. 


Concernant la religion, pas de remarques particulières, la pratique a l'air relativement discrète, cela encore une fois car nous étions en balade en vacances et peu affectés par cela. 
Il y a un élément à souligner et qui concerne le port de la barbe. Les longues barbes sont interdites par les autorités. Cela serait une des conséquences des évènements tragiques qui se sont produits à Andijan en 2005. Les hommes qui portent une longue barbe feraient l'objet de contrôles de police...Bref ce n'est pas un pays où il fait bon vivre pour les hipsters :-)

Bon Voyage !

RETROUVER D'AUTRES PHOTOS DE NOTRE PERIPLE 
ICI 

TÉLÉCHARGER LA VERSION IMPRIMABLE
ICI 

N'hésitez à nous laisser un commentaire ci dessous pour nous dire si ces informations vous ont été utiles ou non pour votre préparation de voyage 

Le Chameau Bleu - Boysun


mappemondeInformations Pratiques
+3h de décalage horaire avec la France.
Météo en Août entre 26° à 35°C




Vous avez aimé? Alors n'hésitez pas nous laisser un commentaire et à partager : 
Facebook Twitter Google Plus

11 commentaires:

  1. Merci pour ces conseils

    RépondreSupprimer
  2. Super ces conseils, je ne prévois pas de voyage vers cette belle destination pour l'instant, mais qu'est-ce que ça donne envie !

    RépondreSupprimer
  3. Génial :) je suis trilingue avec le turc et le kurde du coup c'est sympa car je reconnaît beaucoup des mots de mes langues dans la langue ouzbèke :) ça donne vraiment envie d'aller voir merci pour ce reportage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou! En même temps l'Ouzbékistan est un lieu de brassage culturel surprenant

      Supprimer
  4. Salut ! Merci pour ce chouette article ! Je prépare un road trip sur la route de la soie ... et forcément l'Ouzbékistan fait partie du périple !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Vous partez combien de temps et vous passez par quel coin?
      Est-ce que vous prévoyez de passer par le Gansu et le Xinjiang en Chine? Ce sont des lieux magiques :)

      Supprimer
  5. Bonjour,
    Merci pour ces informations !! Je songe fortement à partir là-bas cet été, et votre article m'a bien rassurée et motivée !
    J'ai juste une petite question, à quelle période etes vous parti ? Et combien de temps ? Quand est-il du climat ?

    Mercii :)
    Audrey

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Audrey,
      Vous allez vous régaler!
      Nous sommes partis 2 semaines en août et nous avons eu assez chaud! Mais rien d'insupportable je vous rassure. Par contre attention c 'est plutôt un climat continental donc les soirées peuvent être fraiches même en août si vous êtes près du désert ou en montagne

      Supprimer
  6. Bonjour,
    Merci pour ces conseils, que je n'ai pas trouvés ailleurs.
    J'ai quelques appréhensions sur la qualité du vol sur les lignes nationales: les avez-vous utilisées?
    Je peux donc prendre des jupes juste au-dessus du genou?
    Avez-vous fait des excursions au départ de Khiva?
    Merci beaucoup, cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravis d'avoir pu vous aider pour votre voyage!
      Nous avons pris un vol intérieur Tashkent-Khiva sans avoir rencontré de difficultés particulières, mais nous sommes un couple. Néanmoins nous n'avons pas été témoins de scènes troublantes, ainsi que sur l'ensemble du voyage, tout le monde est très respectueux. En tant que femme, même lorsque Monsieur n'était pas à mes côtés, je ne me suis jamais sentie en situation délicate. Après il y a sûrement des zones à éviter comme partout.
      Pour ce qui est des jupes, vous allez sans doute vouloir accéder à de nombreuses mosquées et lieux de culte, on vous demandera alors de couvrir vos jambes. Dans mon souvenir j'avais opté pour une sorte de pantalon de pêcheur ample et un pantacourt pour être tranquille et ne pas souffrir de la chaleur. Mais je n'avais pas emporté de jupes.
      Nous n'avons pas fait d'excursions au départ de Khiva mais l'office de tourisme est très dynamique, il est facile de partir avec eux et nous avons croisés des personnes enchantées de leurs balades par ce biais.
      Quand partez-vous? :)

      Supprimer

MARBLE © 2016 | Template by Blogs & Lattes